Catégories
thermometre infrarouge

Choisir un thermomètre infrarouge

Quelles sont les caractéristiques importantes dans le choix d’un thermomètre infrarouge ?

Dans cette section, nous vous informerons sur les fonctions et les caractéristiques d’un pyromètre qui intéressent le consommateur.

Ce faisant, nous aborderons principalement l’ensemble des caractéristiques standard que vous vous attendez à trouver dans un compteur de milieu de gamme.

Nous consacrons les sections suivantes de notre guide d’achat à deux caractéristiques particulières des pyromètres de milieu et haut de gamme, à savoir l’hygromètre et l’émissivité réglable de manière flexible :

Commande d’un thermomètre infrarouge – Gamme de mesure :

les thermodétecteurs disponibles dans le commerce déterminent la température sur une gamme assez large. La limite inférieure est généralement de -50 degrés Celsius. La limite supérieure peut être comprise entre 200 et 800 degrés Celsius, selon la conception.

  • Précision :

la précision d’un thermomètre infrarouge est suffisante pour la plupart des usages et est de plus ou moins 1 à 2 points de pourcentage.

  • Temps de réponse :

le temps de réponse est le même pour pratiquement tous les modèles, soit 500 millisecondes, ou 0,5 seconde. Cela signifie que l’information sur la température est pratiquement instantanée.

Commutation entre les échelles de mesure en Celsius et Fahrenheit : Bien que cette fonction ne soit pas nécessairement demandée en Europe, presque tous les modèles vous offrent ce choix.

  • Arrêt automatique :

vous n’avez pas besoin d’éteindre votre thermodétecteur car ce compteur s’arrête automatiquement après quelques secondes à quelques minutes. De cette façon, la batterie durera plusieurs heures de fonctionnement.

  • Fonction Hold :

cette fonction très pratique permet d’afficher les informations sur la température pendant un certain temps, même après avoir éteint le thermomètre. Pendant ces 20 à 30 secondes, vous pouvez vous souvenir ou noter les données.

  • Rétro-éclairage commutable :

selon les conditions d’éclairage de la pièce, vous pouvez allumer ou éteindre le rétro-éclairage.

  • Fixer des limites supérieures et inférieures pour les lectures :

Vous pouvez non seulement vous préoccuper d’un nombre absolu, mais aussi de savoir si la température mesurée se situe dans une certaine limite de tolérance. Si c’est le cas, vous pouvez enregistrer la température maximale et minimale souhaitée. Lorsque la température dépasse ou passe en dessous des valeurs limites, le thermomètre infrarouge le signale par un signal visuel et/ou acoustique.

  • Mesurer la température ambiante :

Cette fonction ne fait pas partie de l’ensemble standard, mais s’avère utile à de nombreuses reprises. Il vous permet de déterminer la température à proximité immédiate de l’objet et de savoir si non seulement les parois du four mais aussi l’air dans le four sont chauffés à la température souhaitée. Ou si la climatisation fournit effectivement le refroidissement attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *